Dans le livre de Jérémie au chapitre 17, le prophète Jérémie indique au peuple de prendre garde à leurs âmes, et de ne porter aucuns fardeaux les jours du Sabbat. Il leur demande de ne pas travailler, Il leur demande de sanctifier le jour du Sabbat. Sanctifier, ça veut dire se mettre à part pour Dieu, mais aussi faire qu’une personne, ou qu’une chose soit considéré comme hors du commun. C’est à dire considéré comme quelque chose de spécial.

Le Sabbat est aujourd'hui le dimanche

Quand on parle du Sabbat, on parle du samedi, mais pour nous aujourd’hui les chrétiens, c’est dimanche le jour du Seigneur, à cause de la mort et de la résurrection de Jésus. Parce que Jésus a ressuscité le troisième jour, Il est mort à la croix le vendredi et à ressuscité le dimanche.
Et comme les juifs, comme le peuple de Dieu, nous mettons à part le dimanche pour honorer Dieu, pour donner de la valeur à Dieu.

Mon frère, ma sœur, si tous ceux qui ont refusé de d’entendre le prophète ont étés tués ou ont étés déportés à Babylone.
S’ils ont perdu leur vie, ou s’ils sont devenus esclaves, s’ils sont devenus prisonniers des perversités du monde.
Et si l’Ancien Testament est l’ombre des choses à venir.
Est ce que tu ne croies pas que les chrétiens qui ignorent la Parole de Dieu, que ceux qui ignorent la voix de Dieu, qui ignorent les conseils de leurs Pasteurs vont finir comme ça eux aussi ?
Si Dieu te dit de venir les dimanches, s’Il te dit de mettre à part ce temps, est ce que c’est trop compliqué ? Est ce qu’il ne faut pas obéir à Dieu ?
Le peuple juif, les habitants de Jérusalem l’ont ignoré, ils ont fait comme ils voulaient et ils ont étés détruits.

Les juifs n’ont pas écouté le prophète Jérémie quand il leur a parlé, et leur ville, l’orgueil de la nation, Jérusalem a été détruite, et les survivants emmenés comme esclaves à Babylone. Ils n’ont pas écouté Jésus quand Il est venu, et Jérusalem a été détruite par Néron environ 70 ans après.
Les juifs n’ont pas écouté deux fois, ils ne l’ont pas pris au sérieux, ils n’ont pas pris au sérieux la Parole de Dieu deux fois, une fois au travers de Jérémie, et une autre fois directement à travers Jésus, à plusieurs centaines d’années d’intervalle, et à chaque fois le résultat a été leur perte, la perte de cette génération.

Dans le livre d’Exode, Dieu donne des ordres à Moïse qui sont connus sous le nom des 10 commandements :

1 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
2 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. C’est à dire tu ne te fera pas d’idole. Tu ne te prosterneras point devant elles.
3 Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain;
Et le suivant :
4 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. (En clair, tu te souviendras du jour du repos pour le mettre à part, tu te souviendras toi jour du repos, pour en faire un jour spécial) Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour (le dimanche) est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. (Exo 20.8,11)

L’Éternel a béni, Il a béni le jour du repos, Il l’a mis à part et Il l’a consacré.

Mon frère, ma sœur, sommes nous plus que Dieu ? Sommes nous plus que Dieu pour refuser de lui obéir ? Sommes nous plus que Dieu pour refuser de venir faire la fête dans sa maison, de recevoir de Lui.
Si l’Église, est Sa maison.
Si c’est l’endroit où Il réunit sa famille.

Versets à méditer :
Je suis dans la joie quand on me dit: Allons à la maison de l'Éternel! (Psaume 122.1)

David qui a écrit ce Psaume, inspiré par le Saint Esprit savait de quoi il parlait.
Il savait qu’à la maison du Seigneur qui est aujourd’hui l’église, Dieu faisait couler son Onction et donnait la bénédiction pour toujours.

Je dis toujours que nos actes valent plus que nos paroles.
Si nous montrons à Dieu que nous l’aimons en respectant et en honorant Sa Parole, soyons sûrs et certains qu’Il saura nous récompenser.

Pasteur Rémi Coadou
Centre de Vie de la Foi